• ...



    Souvenirs d'instants, quasi immatériels.
    Ton regard dans la pénombre, un parfum égaré sur un vêtement...


    Non, bien plus précis :
    La peur, le dessin de ton corps en moi,
    Et cette distance toujours.

    Répulsion et attirance irrépressible, vertige.
    Le moindre faux pas...

    Abandon pourtant.

    Demain peut-être...

    Trouver les mots que je ne dirai pas... encore.






  • Commentaires

    1
    titinette
    Vendredi 9 Avril 2004 à 11:06
    si proche...
    je me sens proche de tes textes... J'aime beaucoup. A bientôt sur le net...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :